Nouakchott : Lancement d’un atelier de formation au profit des formateurs des ENIs et inspecteurs de l’enseignement fondamental


Nouakchott, 02/12/2021
Le ministère de l’Education nationale et de la Réforme du Système éducatif, en coopération avec la Banque mondiale, a organisé, jeudi, dans les locaux de l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de Nouakchott, un atelier de formation au profit de 90 formateurs des ENIs et inspecteurs de l’enseignement fondamental.

Dans une allocation qu’il a prononcée pour la circonstance, le ministre de l’Education nationale et de la réforme du système éducatif, M. Mohamed Melainine Ould Eyih, a indiqué que l’organisation de cet atelier s’inscrit dans le cadre des efforts du département de l’éducation pour accroître le rendement des enseignants aux fins d’améliorer la qualité de l’enseignement dispensé.

Il a également ajouté que cette voie continuera en vue de la mise en place d’un dispositif permettant d’identifier en permanence les besoins de formation des enseignants et de les inscrire dans les filières de formation appropriées afin de faire profiter tous les enseignants de la formation continue.

Il a précisé que cette formation qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à l’éducation de base, financé par la Banque mondiale, inclura les matières de base dispensées dans les classes de l’enseignement fondamental, a savoir l’arabe, le français et le calcul, en plus de la pédagogie comme matière spécifique qui permet à l’enseignant d’accomplir sa mission.

Le ministre de l’Éducation a par ailleurs indiqué que l’amélioration de l’efficacité de l’enseignant et de la gouvernance des écoles sont parmi les piliers les plus importants de la réforme que son département s’emploie à mettre en œuvre, en ligne avec les objectifs du programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et en exécution de la politique générale du gouvernement à travers une stratégie clairement définie, fondée sur le développement des ressources humaines et fondée, entre autres, sur la réforme du système de formation initiale des enseignants pour assurer la qualité de ses réalisations. A cela s’ajoute l’amélioration des conditions physiques et morales de l’enseignant.

Le ministre a exprimé ses remerciements et sa gratitude à la Banque mondiale pour l’appui qu’elle apporte à notre pays, notamment dans le domaine du développement du secteur éducatif, qu’il soit lié à la gouvernance, au développement des ressources humaines ou aux infrastructures.
Dernière modification : 02/12/2021 22:44 :02


République Islamique de Mauritanie
Ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Technique et de la Réforme

Tous droits réservés - Copyright © 2020