Début du concours d’entrée en 1ère année du collège dans les wilayas


AMI Nouakchott, 12/07/2021

Le concours d’entrée en première année du collège a débuté lundi matin, avec la participation de plus de 100 mille élèves.

Au Trarza, 10237 élèves répartis dans les 143 centres que comptent les six moughataa de la wilaya prennent part aux examens. Le wali du Trarza, M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim, s’est rendu dans les centres d’examen, accompagné du directeur régional de l’éducation nationale et de la réforme du système éducatif. M. Mohamed Ould Tfeil et du hakem de la moughataa de Rosso, M. Abdelkader Ould Tayeb, ont inspecté les différents centres d’examen de la ville de Rosso.

Dans une déclaration au bureau de l’Agence mauritanienne d’information au Trarza, le directeur régional de l’éducation nationale et de la réforme du système éducatif a déclaré que les examens se déroulent dans des conditions satisfaisantes sans aucune violation constatée, soulignant que toutes les mesures visant à assurer le déroulement normal des examens ont été prises.

Au Hodh Charghi, le wali, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, accompagné du hakem de Néma, du maire de sa commune, la présidente de l’association des parents d’élèves de la moughataa ont visité les salles d’examen de l’école n°6 du quartier Choufia de la ville de Néma.

Cette année, 7 679 élèves, répartis entre 112 centres au niveau de la wilaya, participent à ce concours. A son tour, le directeur régional du ministère de l’Education Nationale et de la Réforme du système éducatif, M. Ahmedou Ould Baba Ould Hamdi, a souligné que le département, compte tenu de l’importance de cette compétition, s’est efforcé d’assurer l’arrivée en temps voulu des équipes de contrôle et que le processus se déroule au niveau de la wilaya dans de bonnes conditions.

Il a ajouté que le taux d’absentéisme cette année au niveau du Trarza est très limité, Dieu soit loué, soulignant que les problèmes rencontrés le premier jour du concours étaient des problèmes posés étaient surtout liés au retard de certains élèves.

Au niveau de notre capitale économique, les examens du certificat de fin d’études fondamentales et du concours d’entrée en première année du collège ont démarré.

Quelque 4 000 candidats dont 54 % de filles, répartis sur 33 centres entre les moughataas de Nouadhibou et de Chami participent aux examens.

Dans ce cadre, le wali de Nouadhibou, M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall, accompagné du hakem central de la moughataa, M. Seyed Ahmed Ould Houeibib, du premier vice-président de la région, du maire de la ville de Nouadhibou, des représentants des formations de sécurité de l’État, du directeur régional de l’Education nationale et des représentants de l’Association locale des parents d’élèves a visité quelques centres d’examen dans la ville.

La visite a concerné l’école de Lareiguib, l’école d’enseignement technique et de formation professionnelle, l’école Naser El-Din 2 et l’école Khalij Al-Najma (Baie de l’Etoile) dans le quartier Tarhil.

Au cours de ces différentes étapes, le wali et la délégation qui l’accompagne ont été informés des conditions dans lesquelles se déroulent les examens.

Le directeur régional de l’Education nationale, M. Lemrabott Ould Cheikh, a indiqué que les examens se sont bien déroulés, car les autorités ont fourni toutes les fournitures logistiques et techniques pour qu’ils se déroulent dans des conditions normales.

Il a précisé que la commune de Nouadhibou a distribué des masques aux candidats dans le cadre des mesures préventives contre la pandémie Covid-19 Au Tiris Zemmour, le concours d’entrée en première année du collège a été lancé, lundi à Zouerate. 1452 élèves se sont portés candidats à ce concours, dont 50 pour cent de femmes, répartis dans 14 centres, 12 dans la moughataa de Zouerate, un dans la province de Bir Mogrein et un à F’Dérik.

A cette occasion, le wali de Tiris Zemmour, M. Isselmou Ould Sidi, a visité certains centres, dont le Centre Badr, le Centre du Dispensaire et le Centre Annour.

Le wali s’est renseigné sur la nature des matériaux, soulignant qu’ils étaient faciles et étaient au cœur du programme.

Le wali était accompagné lors de cette visite par le hakem de la moughataa de Zouerate, M. Mkhaitrat Ould Mohamed Vall, le maire adjoint de la commune de Zouerate, M. Baouba Ould Abbas, le directeur régional de l’éducation nationale, M. Ali Abdallahi Cham, le président de l’Association des parents d’élèves, M. Mouloud Ould Boubni, les autorités administratives et les chefs des services régionaux.

En Adrar, le wali, M. Haddadi M’Pally Yatéra, le hakem d’Atar, M. Mohamed Ahmed Ould Cheikhna, le maire de sa commune et les autres autorités, ont visité lundi matin certains centres d’examen dont les centres de l’école (3) et de l’école scolaire n° (7) ) ainsi que celui du (quartier Ikoike). Le wali a été informé des conditions dans lesquelles se déroulent les examens, de la nature de la supervision, du niveau de fréquentation et des mécanismes adoptés pour mettre en œuvre des mesures de précaution afin d’empêcher la propagation du coronavirus.

Le wali, a souligné l’importance de ce concours, notant être venu sur place afin de connaître la réalité des conditions dans lesquelles se déroulent les examens, y compris les mesures adoptées pour empêcher la propagation de l’épidémie Covid- 19.

A son tour, la directrice régionale de l’Education Nationale et de la Réforme du Système Educatif, Mme Lou Mint Cheikh Saadbouh, a expliqué que le nombre de centres à Adrar atteint 34 centres, dont 19 dont Atar, où les examens d’entrée pour la première année du collège se déroulent dans des conditions normales.

Elle a ajouté que toutes les mesures ont été prises pour que l’examen se déroule dans de bonnes conditions.

Pour sa part, le wali de l’Inchiri, M. Sall Alassane Saydou, a supervisé, lundi matin, le lancement du concours d’entrée en première année du collège au niveau de la wilaya.

La wilaya compte (11) centres, dont (8) à Akjoujt et (3) à Benichab, tandis que le pourcentage de filles candidates représente (46,83).

Le wali a affirmé qu’il était venu s’enquérir des conditions de l’examen, exprimant son espoir de voir tout le monde réussir dans ce concours.

Mohamed Ould Sneiba, responsable du Centre d’examen d’Atar n° (1), a indiqué que le nombre de candidats était de 109, et que le pourcentage de filles était de 53%, et le taux de présence était de 69,24.

Il a ajouté que l’examen s’est déroulé dans des conditions normales.

En Assaba, le wali, M. Mohamed Ould Ahmed Mouloud, accompagné du hakem de Kiffa et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya, a effectué aujourd’hui lundi une visite d’inspection et d’information, au cours de laquelle il visité l’école Saad dans le quartier d’Al-Nazah et l’Institut de formation professionnelle à Kiffa.

Le wali a précisé dans une déclaration à l’AMI que les conditions dans lesquelles s’est déroulé le concours d’entrée en première année du collège sont bonnes. Ainsi, 8149 élèves ont concouru dans 100 centres, dont 34 à Kiffa.

Il a interrogé les élèves sur la nature des sujets. Ces derniers ont reconnu qu’ils à leur portée.

Au Hodh El Gharbi, les examens d’entrée pour la première année du collège et le certificat de fin d’études primaires ont débuté aujourd’hui, avec la participation de plus de 6077 candidats répartis sur 73 centres, le pourcentage de filles frôlant les 60%.

Le wali du Hodh El Gharbi, M. Mohamed El-Mokhtar Ould Abdi, le hakem d’Aioun, le maire de sa commune, le directeur régional de l’éducation nationale et de la réforme du système éducatif et les autres responsables régionaux ont visité quelques centres d’examen de la ville d’Aioun.

Dans une déclaration à l’AMI, le wali a expliqué que le but de cette visite est de s’informer de près des conditions dans lesquelles se déroule l’examen. Il a donné ses instructions aux surveillants et au personnel d’encadrement technique d’être vigilants et de se conformer pleinement aux instructions émises par le ministère concerné.Dernière modification : 12/07/2021 16:52:51


République Islamique de Mauritanie
Ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Technique et de la Réforme

Tous droits réservés - Copyright © 2020